Il y a un problème au Ballon d’Alsace

Le moment est venu de réagir et d’agir contre le bruit et la vitesse. Soyons clair, nous n’engageons pas une guerre contre les motards, qui ont comme n’importe quels autres usagers de la route le droit d’y circuler.  Mais à tous droits sont associés des devoirs. Le premier d’entre eux est, pour les motards au même titre que pour les autres usagers, de respecter le code de la route et notamment de rester maître à tous moments de son véhicule en adaptant son comportement au contexte et aux circonstances.

De plus, au delà des lois et réglements il est une règle essentielle qui conditionne la vie en commun et à laquelle tout habitant de cette planète devrait se conformer, le respect de son prochain. Cette empathie est la condition de toute civilisation et il est parfaitement inacceptable qu’au nom d’un petit plaisir égoïste quelques individus colonisent par le bruit et l’insécurité des espaces naturels, lieux de calme et de sérénité.

La vidéo ci-dessous est une triste illustration de ce que vont devenir nos montagnes et nos vallées si on laisse faire. Des initiatives sont en préparation.

Posted in Documents, Environnement, Hautes chaumes | Commentaires fermés sur Il y a un problème au Ballon d’Alsace

TETRA, Troubles à l’Environnement,

Transmettez au Réseau d’Alerte
Vous avez été témoin d’un événement qui porte atteinte à l’environnement, témoignez, soyez lanceur d’alerte et aidez nous à mieux protéger le massif des Vosges. Cliquez ici pour accéder au formulaire

Posted in Non classé | Commentaires fermés sur

Vidéo : Transport de neige, après les camions, les hélicoptères !

Luchon-Superbagnières station de ski dans les Pyrénées fait livrer la neige en Hélicoptère ! Opération entièrement financée par le Conseil Départemental de Haute Garonne.
Il semblerait que les transports de neige en camion pour les stations de La Bresse et Gérardmer soient eux aussi financé par l’argent des contribuables vosgiens.

Ces transports de neige ont continué dans les Vosges, mais de nuit, depuis l’alerte que nous avons lancée et qui a connu une diffusion nationale et internationale, preuve de la sensibilité de plus en plus grande des citoyens qui ne comprennent plus ces pratiques scandaleuses au mépris de l’environnement et en totale contradiction avec les discours sur le climat, la protection de la planète et de l’environnement.

Si les stations de ski n’ont plus d’autres solutions, que de pomper l’argent public et participer à l’aggravation du réchauffement climatique pour continuer à exister, il faut se poser la question de leur survie. L’acharnement thérapeutique dans ce cas ne peut qu’aggraver encore la situation.

Posted in Environnement, Ski, Tourisme | Commentaires fermés sur Vidéo : Transport de neige, après les camions, les hélicoptères !

Marche pour le lynx et la biodiversité le 15 février à St Amarin.

Photo Morgane Bricard

Suite au braconnage d’un lynx il y a quelques jours à Fellering, en plein cœur du parc naturel régional des Ballons des Vosges, une marche aura lieu le samedi 15 février à St Amarin (Haut-Rhin) pour protester contre cet acte révoltant et réclamer une vraie protection du lynx dans les Vosges.

Il ne subsiste que quelques individus (4 ou 5) dans les Vosges, tous des mâles, dont au moins 3 viennent du Palatinat allemand où se déroule actuellement un programme ambitieux de réintroduction.

Cette marche est à l’initiative de quelques personnes de la vallée de la Thur avec le soutien et la présence des associations FERUS, LPO, SOS Massif des Vosges, Alsace Nature.

Le rendez vous est fixé samedi 15 février à 13h30 devant le CAP de St Amarin.

Venez nombreux !

Plus d’infos ==>> page facebook Ma Thur Sauvage

 

Posted in Non classé | Commentaires fermés sur Marche pour le lynx et la biodiversité le 15 février à St Amarin.

Adresse à Mesdames et Messieurs les artistes, réalisateurs, comédiens, membres des jurys du festival de Cinéma de Gérardmer.

“Tombe la neige
Tu ne viendras pas ce soir
Tombe la neige
Et mon coeur s’habille de noir”

Savez-vous que depuis quelques jours, des dizaines de camions de fort tonnage et des pelles mécaniques ont été mobilisés pour aller chercher des tonnes de neiges à plusieurs kilomètres sur les crêtes vosgiennes et les ramener sur les pistes de ski de la station de la Mauselaine.

Nous supposons que vous l’ignorez…

Savez-vous qu’il ne fait plus guère de doute qu’un processus de réchauffement climatique est à l’œuvre sur notre Terre ?

Nous sommes certains que vous en êtes conscients et informés…

Cette noria insensée, organisée dans le seul but de satisfaire on ne sait quel caprice réel ou supposé des VIP présents à Gérardmer, est un scandale dont les coûts environnementaux et financiers sont démesurés.

Combien de milliers de litres de carburant ont été brûlés, combien de tonnes de CO2 ont-elles été émises ? Et cela pour qui, pour quoi ? Pour que vous puissiez pendant quelques minutes, devant quelques photographes, glisser sur quelques m² de neige !

Ceux-là mêmes qui organisent cette débauche irresponsable, sont ceux qui tentent de nous convaincre des efforts qu’ils font pour la planète et l’environnement, en remplaçant dans les réceptions et divers pinces-fesses les touillettes en plastique par leurs petites sœurs en bois !

L’industrie du cinéma elle-même s’interroge sur l’impact environnemental de son activité et tente d’adopter des pratiques plus responsables.

Faudra-t-il dans les Vosges continuer à entretenir à prix d’or, l’illusion d’une montagne rêvée, terrain de jeu de quelques uns ? Faut-il contre toute évidence et au mépris de la nature, poursuivre la fuite en avant ?

Accepterez-vous d’être considérés comme des individus frivoles, dont il faudrait coûte que coûte exaucer les désirs les plus futiles ?

Êtes-vous prêts à ignorer les coulisses et la part d’ombre des manifestations auxquelles vous participez et leurs dérives ?

Nous sommes certains que non.

Nous ne doutons pas que cela vous révolte, et nous vous remercions, pour nous mêmes et pour les enfants de cette terre, d’exprimer de la manière qu’il vous plaira, votre désaveu de ces pratiques déplorables prenant prétexte de votre présence et réalisées à votre insu.

Nous comptons sur vous

Nous vous adressons, Mesdames et Messieurs les artistes, notre salut fraternel.

SOS Massif des Vosges

Posted in Environnement, Ski, Tourisme | Commentaires fermés sur Adresse à Mesdames et Messieurs les artistes, réalisateurs, comédiens, membres des jurys du festival de Cinéma de Gérardmer.

Le journaliste de Vosges Matin était-il à la même conférence de presse ?

La question peut paraître bizarre et pourtant elle mérite d’être posée. Samedi 19 octobre, à l’occasion de notre assemblée générale, l’association a invité les médias à une conférence de presse, là haut dans la montagne vosgienne au refuge du Club Alpin Français des trois fours. Cette conférence à donné lieu à la projection d’une présentation (pour les addicts de l’anglais “un powerpoint”) détaillée et illustrée de notre argumentaire accompagnée des commentaires des membres du Conseil d’administration présent. Cette présentation, les questions des journalistes présents et les réponses apportées, tout cela a duré 1h30.

Les journalistes d’Actu88, des DNA et l’Alsace ont rendu compte chacun à leur manière dans leur média respectif de ce qui s’est dit dans cette conférence de presse et notamment que notre critique des politiques d’aménagement visait au delà de leurs initiateurs le Parc des Ballons dont nous demandons la dissolution. Tous l’ont compris, le journaliste de Vosges Matin pas du tout !! Je n’ajouterais pas de commentaires superflu, il me semble que la lecture comparée entre l’article du journaliste de Vosges matin et ceux de ses consœur et confrère suffit à justifier la question qui sert de titre.

Cliquez sur les images pour agrandir

Article de Vosges Matin du 20 octobre 2019, celui qui n’était pas là !

Article d’Actu88 du 19 octobre 2019

Article de l’Alsace du 20 octobre 2019

Posted in Non classé | Commentaires fermés sur Le journaliste de Vosges Matin était-il à la même conférence de presse ?

Il est plus que temps de réagir !

Pourquoi nous demandons la dissolution du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, quelques éléments de réponse dans l’article de l’Alsace ci-dessous.
Cliquez sur l’image pour agrandir

L’Alsace du 20 octobre 2019

Un dossier complet est en cours de réalisation et sera publié prochainement sur ce site

Posted in Non classé | Commentaires fermés sur Il est plus que temps de réagir !

TETRA, Troubles à l’Environnement, Transmettez au Réseau d’Alerte

Vous avez été témoin d’un événement qui porte atteinte à l’environnement, témoignez, soyez lanceur d’alerte et aidez nous à mieux protéger le massif des Vosges.

    Votre nom (obligatoire)

    Votre adresse de messagerie (obligatoire)

    Votre nom et vos coordonnées ne seront pas publiés

    Date de l'événement :

    Décrivez l'événement

    Envoyez nous vos films et photos



    Si vos fichiers sont trop lourds, vous pouvez les télécharger sur un site de transfert de gros fichiers et nous laisser le lien dans la plage de texte ci-dessus. Il existe de nombreux sites de transfert gratuit comme https://framadrop.org/, https://www.grosfichiers.com/, https://wetransfer.com/ etc...

    Posted in Non classé | Commentaires fermés sur

    Breitenbach, une municipalité “écologiste” transforme la nature en terrain de jeu artificiel.


    Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/users6/s/sosmdv/www/wp-content/plugins/speakup-email-petitions/includes/class.petition.php on line 307

    UNE MUNICALITE ECOLOGISTE TRANSFORME LA NATURE EN TERRAIN DE JEU ARTIFICIEL

    [signature]

    Signer
    178 signatures

    Partager avec vos amis:

       

    Téléchargez la pétition

    Dernières Signatures
    178Renée Neumann67220 BreitenbachLE PARC ALSACE AVENTURE ne se contente plus de son site actuel sachant l’impact déjà négatif sur la faune sauvage, voilà que le parc veut s’étendre dans un endroit hyper préservé ! Il n'y a pas de limites au buseness, il faut savoir s'arrêter
    177natascha ajlanistrasbourg67100
    176Elisabeth RechenmannBarr67140
    175Christine LAIGUESSETriembach au Val67220
    174Fabrice BoehmannMollkirch67117
    173Jean-Jacques RENAUXSTRASBOURG67000Tout est dit dans la pétition
    172ROLAND HENRYBelmont6713067130
    171Claire LauffenburgerBelmont67130
    170Roland STORCKBARR67140
    169marion LColmar
    168Olivier LangrandReston, USA20191
    167jean-Philippe LangrandBarr67140pour ne pas transformer la nature en Disney land
    166Christian ARLENBarr6714067140
    165Yves ZilettiLiézey88400
    164Roland HILDTTHIONVILLE5710057100
    163CLAUDINE SCHMITTBelmont6713067130
    162brigitte Trouilletstrasbourg67100
    161Markus HeimKehl am Rheintraurige Umweltschaden !
    160Fabien LIONStrasbourg 67000
    159CHRISTIAN COLINLAIX5472054720
    158Sylvie DESBOISBARR67140
    157Georges WeberSélestat 67600
    156josiane kasperHaguenau67500
    155PAGLIANO MARTINENICE0600006000
    154Léonore GilletNice06100
    153Friedrich Van ZimmelCologne
    152Mattis NowellSaint Raphaël83700On s'en fout des jeux. Nous on veut des places de parkings
    151Julia GilletParis75001Préservons nos marcassins!
    150Dorian UsciatiST RAPHAEL83700Il faut empêcher la pollution de la forêt par des personnes peu scrupuleuses
    149Joris GenotSaint-Raphael83700
    148Thomas DebelleSt-Raphaë83700
    147Valentine AmiotNe gâchez pas ce petit havre de paix
    146Alexandre RaybaudSaint Raphaël 83700Pour une forêt sans tyrolienne !!!
    145Mariken GilletParis75001
    144Guy SCHULTZSTRASBOURG67100
    143Pascal HUETNICE0600006000
    142Stephanie HuetNice06000Il ne faut pas dénaturer la nature
    141bernard vescost julien en beauchene05140
    140chriistiane pullicino
    139SOPHIE FABREnice06000Cessons d'artificialiser notre cadre de vie
    138Daniel FerrySenones88210
    137vincent gilletParis75001Stop à la commercialisation de la nature !
    136Astrid GilletParis75001
    135Karla BraunStrasbourg67000
    134GUILLAUME KAEMPFCHATENOIS6773067730
    133JEAN-CLAUDE RAMMBernardswiller 6721067210
    132Marie Claude KOENIGGRIESHEIM67870Pour le respect de la nature et des espèces qui y vivent encore!
    131Christian Hoffbeck Ottrott 67530
    130Jean-Pierre JUANANDLAU67140Je considère que l'envahissement de forêt est beaucoup trop important.
    129THIERRY BERGERsaint pierre bois 67220NON A LINVASION DUNE 2ONE NATURA 2OOO

    Posted in Bas-Rhin, Environnement, Pétitions | Commentaires fermés sur Breitenbach, une municipalité “écologiste” transforme la nature en terrain de jeu artificiel.

    Tags sur la route des crêtes

    La route des Crêtes taguée ! Sur la route des Crêtes sont apparus des tags tracés à la peinture blanche sur le macadam. Cette route des crêtes est depuis longtemps le théâtre d’incivilités multiples, tant du point de vue de la vitesse excessive et jamais contrôlée des véhicules, particulièrement des motos, que du point de vue de la pollution sonore et des conséquences désastreuses sur les milieux naturels, sans que les institutions et les autorités ne s’en émeuvent outre mesure ! Aujourd’hui des usagers citoyens, sans doute lassés de cette inaction ont réagi. Nous saluons cette initiative!

    SOS Massif des Vosges

    Posted in Environnement, Hautes chaumes | Commentaires fermés sur Tags sur la route des crêtes

    Hautes chaumes, pénurie d’arnica : réchauffement climatique ou action humaine ?

    La presse régionale s’est faite l’écho de la raréfaction brutale de l’Arnica cette année au Markstein ! Le Parc naturel régional des ballons des Vosges chargé entre autre de la gestion de la cueillette de cette plante remarquable du massif met en cause le réchauffement climatique, le manque de neige et la sécheresse. Ces deux dernières raisons étant logiquement la conséquence de la première, mais c’est mieux d’en aligner trois cela permet de mieux masquer les véritables causes.

    Quelles sont-elles et pourquoi le Parc fait-il tout pour les cacher ?

    Elles se résument à la modification des pratiques agricoles. Sur ces terrains, et sur de nombreux autres répartis sur la totalité du massif un petit nombre d’agriculteurs a entrepris d’intensifier la production des herbages. Fertilisation massive, retournement du sol et semis de mélanges résistant aux conditions climatiques se sont multipliés. En conséquence, la flore originelle, tapis de plantes rares aux couleurs éclatantes, est remplacée en de nombreux endroits par une association de graminées sélectionnées, ternes et pauvres en espèces mais à plus forte productivité. Cette pratique est un véritable crime environnemental. Elle a fait disparaître d’un seul coup et pour des dizaines, voire des centaines d’années, la flore, la faune et a dégradé le paysage. Ceci, au nom de rendements somme toute médiocres et d’intérêts privés limités à quelques personnes.
    Il semblerait que les pratiques visant à modifier les sols aient encore évoluées. Elles ne font plus appel comme par le passé, au retournement des prairies, actions trop visibles et qui ne manqueraient pas d’alerter les protecteurs de la nature. Les sols sont aujourd’hui amendés de différentes manières afin d’en modifier le PH (unité de mesure de l’acidité).

    1/ Floraison-dArnica-talus-Grand-Ballon-Juillet-2019.

    La preuve la plus éclatante est sur la photo jointe prise début juillet sur la route des Crêtes (Photo N°1, cliquez pour agrandir). Il est incontestable que ces talus de route ont eux aussi connu le réchauffement climatique, le manque de neige et la sécheresse…, et pourtant ils sont couvert d’Arnica !!
    Une fois de plus le Parc faillit à sa mission et plus grave, tente de cacher les responsabilités dont la sienne en protégeant les quelques agriculteurs destructeurs de la nature et de la biodiversité.

    Au lieu de protéger la nature qui est sa raison d’être, le Parc couvre ceux qui la détruise.

    2/ Floraison d’Anémone Pulsatile blanche, Hohneck

    On observe un phénomène identique avec l’Anémone pulsatile blanche qui couvrait au printemps les chaumes du massif du Hohneck et a aujourd’hui pratiquement disparu de celles-ci. En revanche on la retrouve en abondance sur les talus bordant la route des crêtes (photo N° 2). Ces bas côtés ne sont plus fauchés précocement comme c’était le cas, il y a quelques années, et ils ne sont pas bien sür amendés ou retournés à des fins de productions intensives.

    3/ Floraison d’Orchidées sp crêtes juillet 2019

    D’autres fleurs en bénéficient (photo N° 3)

    Il est urgent de mettre un terme définitif à ces pratiques, si l’on refuse de voir les Hautes Chaumes ressembler à terme à un terrain de golf.

    Qu’attendent les « autorités » pour réagir à ces dérives. De multiples dispositifs réglementaires s’appliquent aux Hautes Vosges. Nous demandons que des analyses de sols soient réalisées par des scientifiques indépendants afin d’évaluer le niveau d’artificialisation des sols.

    Le 07 juillet 2019

    Posted in Biodiversité, Communiqué | Commentaires fermés sur Hautes chaumes, pénurie d’arnica : réchauffement climatique ou action humaine ?

    La Municipalité de La Bresse saisit le Procureur de la République

    Communiqué

    La Municipalité de La Bresse saisit le Procureur de la République

    La Municipalité de La Bresse saisit le Procureur de la République des faits délictueux constatés et filmés sur la partie sommitale du GR5 parcourue par deux motards. (Vidéo sur ce lien : https://www.sos-massifdesvosges.fr/?p=784)

    Suite aux courriers que nous avons envoyés au Président du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges et au Maire de La Bresse, (voir extraits ci-dessous) sur le territoire de laquelle les faits ont été constatés, nous avons reçu une réponse du Maire de La Bresse qui nous informe avoir écrit au Procureur de La République pour le saisir des constats effectués.

    Nous saluons cette initiative du Maire de La Bresse, nous sommes en revanche surpris de n'avoir reçu aucun retour de la part du Président du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, dont la mission nous le rappelons consiste entre autre, mais principalement, à la protection des sites naturels des Ballons des Vosges. Le Parc serait-il en train de se transformer comme nous le suggérions dans notre communiqué précédent (https://www.sos-massifdesvosges.fr/?p=770) en Office de Tourisme Régional uniquement animé par le souci d'une fréquentation maximum du Massif au profit des « marchands de soupe » quelles qu'en soient les conséquences pour la nature et les usagers respectueux de celle-ci.

    En tout état de cause et quelle que soit la décision du procureur, les auteurs de tels faits sauront que leur responsabilité peut être engagée devant un tribunal avec des conséquences pour eux qui sont loin d'être négligeables.

    Si cela peut permettre la diminution voire la disparition de ces infractions nous aurons atteint l'objectif visé.

    Nous publions ci-dessous des extraits des courriers envoyés au Maire de La Bresse et au Président du Parc.

    Le 17 mai 2019

    Pour SOS Massif des Vosges
    Dominique Humbert
    Président

    Extrait des courriers envoyés au Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges et à la Mairie de La Bresse

     

    Nous portons à votre connaissance les faits suivants : Vendredi 26 avril à 20h50 deux individus à moto ont été filmés sur le sentier de grande randonnée GR5 qui parcourt la crête du massif des Vosges. L'enregistrement vidéo auquel vous pouvez accéder sur ce lien, https://www.sos-massifdesvosges.fr/?p=784 les montre descendant les pentes du Rainkopf en direction du Hohneck, sur le territoire de la commune de La Bresse.

    Manifestement, ces deux individus venant du sud du Massif avaient déjà parcouru plusieurs kilomètres sur ce sentier piétonnier et ont continué en direction du nord.

    Comme vous ne pouvez l'ignorer la quasi-totalité de la crête et la totalité de la partie située sur le territoire de La Bresse est un site inscrit et de nombreuses parties de celles-ci sont de surcroît classées en zone naturelles protégées ou Natura 2000.

    La circulation terrestre à moteur dans les espaces naturels est, sauf exception, interdite par la loi.

    L’article L. 362-1 du Code de l’Environnement précise que « la circulation des véhicules terrestres à moteur est interdite en dehors des voies dans le domaine public routier de l’État, des départements et des communes, des chemins ruraux et des voies privées ouvertes à la circulation publique des véhicules à moteur ».
    Outre certaines infractions spécifiques aux espaces protégés, les infractions à la circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels sont toutes passibles de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe (soit 1 500 € maximum) (Art. R. 362-1 C. Env.). Il en est de même pour tout conducteur qui contreviendrait aux mesures édictées par le maire ou le préfet en matière de circulation dans ces espaces (Art. R. 362-2 C. Env.). L’amende peut être assortie d’une peine complémentaire : l’immobilisation de six mois maximum du véhicule, prononcée par le juge (art. L.362-8 C. Env.). Le juge peut, en substitution de la peine d’amende, prononcer notamment l’une des peines complémentaires énumérées ci-dessous :

    - la suspension, pour une durée d’un an au plus, du permis de conduire ;

    - le retrait du permis de chasser, avec interdiction de solliciter la délivrance d’un nouveau permis pendant un an au plus ;

    - la confiscation du véhicule à moteur saisi par les agents en charge du contrôle.

    L'arsenal judiciaire réprimant ces infractions est donc loin d'être inexistant. Encore faut-il solliciter les instances judiciaires afin qu'elles puissent enquêter et traduire le cas échéant les contrevenants devant les tribunaux.

    Cela fait partie de vos responsabilités de Maire (de président du Parc) et vous êtes tenu à tout le moins à une obligation morale si ce n'est à une obligation légale, de dénonciation au Procureur de la République, des faits délictueux portés à votre connaissance.

    L'absence de réaction vigoureuse de votre part serait considérée comme un blanc-seing par ceux-là mêmes, qui regroupés dans des associations de loisirs motorisés, considèrent le massif comme leur terrain de jeu et estiment que toute limitation à leur activité est une atteinte intolérable à leur « liberté ».

    Ces faits sont malheureusement récurrents sur le massif et de nombreux témoignages viennent chaque saison confirmer la présence d'engins à moteur sur les crêtes, sur les sentiers et chemins ou directement sur les chaumes. Motos neige en hiver et Quads, motos, 4X4 et maintenant gyropodes le reste du temps.

    Il est patent que les auteurs de ces infractions ne se sentent nullement inquiétés et savent qu'ils ne risquent aucune sanction. Certains d'ailleurs se félicitent de la passivité des institutions et des collectivités et vont jusqu'à proposer à leurs clients ou connaissances des « virées motorisées » sur la crête.

    Pour toutes ces raisons, nous vous demandons d'engager toutes les actions utiles auprès des autorités judiciaires.

    Posted in Communiqué, Environnement, Hautes chaumes, Parc Régional, Vosges | Commentaires fermés sur La Municipalité de La Bresse saisit le Procureur de la République